Actualisé 07.01.2016 à 17:20

France - TerrorismeL'«oubliée» recevra bien la Légion d'honneur

Aurélie Châtelain tuée le 19 avril à Villejuif (Val-de-Marne) en marge du projet d'attentat de Sid Ahmed Ghlam contre une église, sera décorée à titre posthume lors de la prochaine promotion de la Légion d'honneur.

La mobilisation de ses proches a fini par payer. Aurélie Châtelain, 32 ans, tuée en avril 2015 en marge du projet d'attentat de Sid Ahmed Ghlam contre une église, sera décorée à titre posthume lors de la prochaine promotion de la Légion d'honneur, selon France Inter. La jeune femme n'avait pas été retenue dans la promotion du 1er janvier, contrairement aux autres victimes d'attentats, ce qui avait suscité colère et déception.

D'après «La Voix du Nord», le directeur de cabinet de François Hollande a appelé jeudi matin le maire de Caudry (Nord), d'où était originaire la jeune femme, pour lui indiquer que la nomination d'Aurélie Châtelain était «en bonne voie».

A la suite du drame, le ministère de l'Intérieur avait par ailleurs assuré que Juliette, la fille d'Aurélie Châtelain et de son compagnon d'alors recevrait le statut de Pupille de la Nation. Son père s'était dit «déçu» mardi que sa fille n'ait pas reçu cette distinction. Une lacune également critiquée par le maire de sa commune et une association spécialisée. Une pétition avait même été lancée pour que la jeune femme reçoive la Légion d'honneur à titre posthume. Une initiative qui a porté ses fruits. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!