Actualisé 16.10.2008 à 18:50

Catastrophes naturellesL'ouragan Omar perd en puissance et épargne les Antilles

L'ouragan Omar a perdu en puissance en gagnant les eaux libres de l'Atlantique jeudi, a indiqué le Centre américain de veille cyclonique (USNHC).

La dépression, qui génère des vents de 140 km/h, a été reclassée en ouragan de première catégorie sur l'échelle de Saffir-Simpson, qui en compte cinq.

Omar, quinzième cyclone de la saison, n'a fait que des dégâts mineurs dans les Caraïbes, selon les premiers témoignages. Aucune île importante n'est menacé et les Etats-Unis ne sont pas non plus sur sa trajectoire.

«Il est passé à côté de toutes les terres importantes. La seule qui ait été touchée à notre connaissance est un minuscule îlot inhabité nommé Sombrero», a dit une responsable de l'USNHC.

Omar, qui s'est formé mardi au nord de l'île de Curaçao, a brièvement perturbé l'activité des installations pétrolières du Venezuela et d'une raffinerie des îles Vierges, territoire américain.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!