Grisons: L'ours JJ3 abattu en 2008 a été empaillé
Actualisé

GrisonsL'ours JJ3 abattu en 2008 a été empaillé

L'ours JJ3, abattu dans les Grisons en 2008, a été empaillé et installé au Musée cantonal d'histoire naturelle, à Coire.

Originaire d'Italie, le plantigrade était devenu un danger pour la population.

JJ3 fait désormais partie d'une exposition consacrée aux carnassiers, a indiqué jeudi le Musée d'histoire naturelle. Onze espèces de ces animaux vivaient dans les Alpes grisonnes il y a encore un siècle.

Emotion

JJ3 avait été abattu le 14 avril 2008 dans la région de Thusis (GR). Sa mort avait ému de nombreux amis des animaux en Suisse et à l'étranger.

Le plantigrade n'avait plus peur de l'homme et s'approchait des habitations. D'ours à problème, il est vite devenu un ours à risque pour l'homme, sans espoir de pouvoir le «rééduquer». Les autorités ont donc ordonné qu'il soit abattu.

JJ3 a ainsi subi le même sort que son frère JJ1, alias Bruno, qui a été abattu en juin 2007 en Bavière. Un autre de ses frères, JJ2, alias Lumpaz, a été en 2005 le premier ours à revenir dans les Grisons après un siècle d'absence.

Au musée

Le dernier abattage d'un ours dans les Grisons, avant JJ3, remonte à septembre 1904. La dépouille empaillée de ce plantigrade est exposée au Musée des ours dans le Val S-charl, près de Scuol.

Il n'y a plus d'ours dans les Grisons depuis mai 2008, a indiqué l'Office cantonal de la pêche et de la chasse. Mais la population d'ours dans le Trentin (Italie) s'accroissant régulièrement, il n'est pas impossible que l'un d'eux passe la frontière.

(ats)

Ton opinion