Genève: L'ouvrier était mort dans les vignes de son patron
Actualisé

GenèveL'ouvrier était mort dans les vignes de son patron

Des exploitants viticoles genevois sont jugés après le décès accidentel d'un employé, en 2012. Il avait été tué par la broyeuse qu'il manipulait.

par
jcu
L'ouvrier est décédé suite à un accident avec une broyeuse à sarments.

L'ouvrier est décédé suite à un accident avec une broyeuse à sarments.

DR

Un vigneron genevois et ses deux enfants sont jugés depuis jeudi au Tribunal de police. Ils sont accusés d'homicide par négligence suite au décès accidentel d'un ouvrier agricole en 2012, relate la «Tribune de Genève». La victime, père de quatre enfants, avait été tuée par la broyeuse à sarments qu'il utilisait. Le Ministère public accuse les patrons de ne pas avoir doté la machine de protections suffisantes.

D'après les exploitants, l'ouvrier n'aurait pas manipulé l'engin avec la prudence nécessaire et aurait fait «une faute capitale». Il aurait dû arrêter le moteur avant de s'approcher de la machine. Et ils imaginent que le malheureux était habillé avec une veste trop large, interdite pour des questions de sécurité, qui s'est prise dans la broyeuse. L'homme a été retrouvé nu, ses habits ayant été aspirés.

Le procès se poursuit ce vendredi.

Ton opinion