Affaire UBS: L'UBS doit aussi payer sa part
Actualisé

Affaire UBSL'UBS doit aussi payer sa part

L'UBS doit participer aux coûts induits par la transmission aux Etats-Unis de données relatives à 4450 comptes de l'UBS, estime Micheline Calmy-Rey.

La facture des démêlés de la banque outre-Atlantique pourrait atteindre 40 millions de francs.

Dans une interview parue jeudi dans la «Tribune de Genève» et «24 heures», la ministre des affaires étrangères dit avoir la question dans le collimateur. Reste que pour l'heure elle n'a pas été tranchée après la signature mercredi entre Washington et Berne d'un accord pour régler le conflit fiscal entre l'UBS et l'autorité fiscale américaine.

(ats)

Ton opinion