Nouveauté: L'UCI dévoile son nouveau système de classement
Actualisé

NouveautéL'UCI dévoile son nouveau système de classement

L'UCI a dévoilé le nouveau système de points pour son «classement mondial», jeudi devant la presse à Genève.

Cette hiérarchie permettra de connaître les 17 (ou 18) équipes qui participeront automatiquement au calendrier de l'Union Cycliste Internationale dès 2010.

La principale révolution concerne les places garanties pour les courses du «calendrier mondial» de l'UCI. Aujourd'hui chasse gardée des équipes au bénéfice d'une licence ProTour, ces invitations automatiques pourront tomber dans l'escarcelle d'une formation de Continental Pro, si celle-ci fait partie des 17 ou 18 meilleures (le nombre dépend du maintien ou non d'un contingent de 9 coureurs par équipes). «C'est un classement plus simple et plus juste», se réjouit Richard Chassot, l'organisateur du Tour de Romandie.

Détente UCI-grands Tours

«On tend ainsi vers des équipes qui seront de plus en plus fortes. Aujourd'hui, elles peuvent se reposer sur les lauriers de leurs licences ProTour acquises pour quatre ans, mais, avec ce nouveau système, elles devront justifier leur présence sur le vélo», ajoute celui qui faisait partie du groupe de travail de l'UCI en compagnie de toutes les parties du cyclisme, y compris Jean-François Pescheux.

La participation de ce dernier, directeur sportif du Tour de France et qui représentait les courses dites «historiques», marque un peu plus la détente opérée depuis les Mondiaux de Varese entre la fédération internationale et les organisateurs des trois grands Tours. «C'était à l'UCI que revenait la charge de trouver une solution, mais celle-ci n'aurait pas pu être trouvée sans la contribution de tous les acteurs concernés», a indiqué le président Pat McQuaid.

L'Irlandais s'est montré particulièrement consensuel dans son discours. «Des deux composantes du calendrier mondial, aucune ne domine l'autre. L'UCI ProTour n'est pas un concurrent du calendrier historique», a-t-il tenu à préciser.

2009 s'annonce comme une saison de transition. Les 18 équipes actuellement au bénéfice de la précieuse licence seront donc invitées sur les trois grands Tours, comme cela se faisait jusqu'ici. Les équipes Garmin-Slipstream et Katusha, nouvelles dans le circuit, pourront être au départ de ces épreuves, mais devront être invitées pour les courses du calendrier historique.

(si)

Ton opinion