L'UCI met Alejandro Valverde sous enquête
Actualisé

L'UCI met Alejandro Valverde sous enquête

L'Union cyclisme internationale (UCI) a demandé à la Fédération cycliste espagnole (RFEC) d'ouvrir une procédure disciplinaire à l'encontre d'Alejandro Valverde.

L'Espagnol est fortement suspecté d'être impliqué dans l'affaire Puerté. Il est interdit de participation aux prochains championnats du monde.

Dans le cadre d'une lecture minutieuse des 6000 pages du dossier Puerto, l'UCI est arrivée à la conclusion que plusieurs documents pourraient démontrer l'implication d'Alejandro Valverde dans cette affaire.

Conformément au règlement, l'UCI a donc demandé à la Fédération Cycliste Espagnole (RFEC) douvrir dès que possible une procédure disciplinaire contre ce coureur.

Cette mesure d'instruction n'implique pas la culpabilité d'Alejandro Valverde. Toutefois, selon le Règlement de l'UCI, pour protéger la sérénité et la réputation des Championnats du monde, Alejandro Valverde ne pourra participer aux prochains mondiaux sur route de Stuttgart.

Si, à la fin de la procédure disciplinaire, l'implication du coureur espagnol dans l'affaire Puerto devait être avérée et s'il était condamné à deux ans de suspension ou plus, il devrait, en tant que signataire de l'"Engagement des coureurs pour un nouveau cyclisme", verser à lUCI, en plus des sanctions réglementaires, une contribution à la lutte antidopage d'un montant égal à sa rémunération annuelle pour l'année 2007.

Valverde (27 ans) est l'un des meilleurs coureurs du moment. La saison dernière, il avait réussi le doublé Flèche Wallonne - Liège-Bastogne-Liège et gagné une étape du Tour de Romandie à Sion. Cette année, il a pris la 6e place du classement général du Tour de France, terminé deuxième tant à la Flèche Wallone qu'à Liège. Il a remporté le Tour de Valence et le Tour de Murcie.

(si)

Ton opinion