Vaud: L'UDC a trouvé un lieu pour son congrès
Actualisé

VaudL'UDC a trouvé un lieu pour son congrès

Jugé indésirable à Beaulieu, puis trop explosif pour l'Université, le congrès national UDC de début décembre aura finalement lieu en plein air, dans une prairie près de Rolle (VD).

par
Raphaël Pomey
Jean-Marc Sordet devant le terrain en question. (Photo: pom)

Jean-Marc Sordet devant le terrain en question. (Photo: pom)

Les opposants à l'UDC n'ont qu'une chose à souhaiter: qu'il fasse un temps de chien le 4 décembre prochain! Faute d'avoir trouvé une salle à même d'accueillir leur assemblée dans le canton de Vaud, les 700 pontes du parti agrarien se réuniront ce jour-là dans une prairie, debout et exposés au caprices de la météo. Le terrain près du village vaudois de Rolle appartient

au député Jean-Marc Sordet. Le site est sis à Chanellaz sur la commune de Coinsins.

«Il y aura une tente pour les cuisines, une sono et un écran géant», note Claude-Alain Voiblet, coordinateur romand de l'UDC. Encore très fâché d'avoir été bouté hors du Palais de Beaulieu, puis de l'Université de Lausanne, il critique la gauche de la capitale vaudoise. Celle-ci est responsable, selon lui, des difficultés de son parti à trouver un lieu de réunion en ville. Jean-Marc Sordet se veut positif: «Une réunion à la campagne rappellera la composante paysanne du parti».

L'UDC chassée de la ville et qui risque de se geler les pieds, une victoire pour la gauche? «Pas forcément, juge le vice-président du POP Vaud, Julien Sansonnens. Membre du comité d'organisation d'une manif' pacifique qui devait recevoir l'UDC à Lausanne, il juge que le parti aura désormais beau jeu de jouer «les martyrs de la démocratie». Il prédit une mobilisation faible autour de la prairie à cause de son isolement. «Et à la différence de l'Unil, ce n'est pas un lieu symbolique.»

Ton opinion