Actualisé 04.04.2008 à 16:10

L'UDC confirme le processus d'exclusion de Widmer-Schlumpf

Le comité central de l'UDC suisse est resté insensible aux appels du gouvernement et du reste de la classe politique.

Par 67 voix contre cinq et 7 abstentions, il a approuvé vendredi l'ultimatum en quatre points lancé à Eveline Widmer-Schlumpf et à l'UDC des Grisons par la direction du parti.

La conseillère fédérale élue à la place de Christoph Blocher est invitée à démissionner immédiatement de ses fonctions. Elle est invitée à quitter l'UDC d'ici au 11 avril prochain. Si ce n'est pas le cas, l'UDC des Grisons doit veiller à ce qu'elle soit exclue du parti jusqu'au 30 avril suivant. Si la section cantonale de l'UDC n'obéit pas, elle fera l'objet d'une procédure d'exclusion du parti suisse. Une nouvelle section UDC serait alors créée dans les Grisons.

Eveline Widmer-Schlumpf a rejeté jeudi l'ultimatum lancé par son parti. La ministre de la justice a souligné qu'elle ne se laissera pas intimider.

La position du comité central de l'UDC sera transmise samedi à l'assemblée des délégués du parti suisse à Lungern (OW). Il n'y aura pas de vote à ce sujet lors de l'assemblée. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!