Campagne politique: L'UDC est en tête des dépenses publicitaires
Actualisé

Campagne politiqueL'UDC est en tête des dépenses publicitaires

L'UDC est très nettement le parti qui dépense le plus d'argent en publicité en vue des élections fédérales.

L'UDC a déjà investi 3,39 millions de francs depuis le mois de mai, contre 1,77 million pour le PLR et 1,27 million pour le PDC. Avec 300'000 francs, le PS fait pâle figure.

Pour le mois d'août, l'UDC a déboursé 2,7 millions de francs, selon des chiffres commandés par la Télévision suisse romande (TSR) à l'Institut zurichois Media Focus. Par exemple 1,2 million ont été dépensés pour la campagne pour le Conseil national, 666'000 francs pour les annonces dans la presse et 610'000 francs pour les affiches. En août, l'UDC a lancé la campagne pour son initiative contre l'immigration.

Avec 1,77 million de francs, dont 770'000 en août, le PLR occupe le deuxième rang, mais loin derrière. Il est suivi par le PDC, avec 1,27 million, dont 476'000 en août. Par rapport aux trois grands partis bourgeois, le PS est largement distancé: 294'000 francs, dont 119'000 durant le mois d'août.

Les autres formations engagent des miettes: 115'000 francs pour la Lega (dont 27'000 en août), 79'000 (64'000) pour les Verts, 30'000 (6000) pour les Verts'libéraux, 16'000 pour l'UDF et 8257 francs pour le PBD.

Pour cette statistique, Media Focus, spécialisé dans l'étude du marché publicitaire, compile les annonces parues dans plusieurs centaines de publications, ainsi que les données des afficheurs et des principaux sites Internet. L'institut se base sur les tarifs officiels, sans tenir compte des éventuels rabais pouvant être importants (10 à 25%).

Budget non dévoilé

Même si l'UDC garde le secret sur son trésor de campagne, les experts estiment ses dépenses en vue des élections fédérales entre 15 et 20 millions de francs. Ce chiffre a été évalué lors des dernières élections fédérales sur la base des surfaces d'affichage et d'annonces achetées par l'UDC. Et il est peu probable que le parti dépense moins cette année qu'en 2007.

Les autres partis gouvernementaux ne disposent que d'une fraction de ce budget: le PLR table sur 3 millions, le PDC sur 2,5 millions et le PS sur 1,5 million. Parmi les petits partis, les Vert'Libéraux dépensent 200'000 francs, les Verts 180'000 francs et le PBD encore moins mais tout de même un montant à six chiffres, selon les observateurs.

Ces chiffres concernent les montants pour la campagne nationale. S'y ajoutent les budgets des sections cantonales ainsi que l'argent investi par les candidats eux-mêmes. (ats)

Ton opinion