Actualisé 06.08.2012 à 20:15

Vernier (GE)L'UDC et le MCG viennent au secours de Pathé

Les deux partis demandent l'abrogation de la résolution votée par le conseil municipal fin juin. Elle fustigeait les «pratiques illégales» du groupe cinématographique.

de
Raphaël Leroy

A la suite d'un article paru vendredi dans «20 minutes», le parti agrarien a décidé de prendre le relais des revendications des cinémas Pathé.

Un texte «diffamatoire»

Sous la plume de l'élue communale Christina Meissner, il demande l'abrogation de la résolution votée fin juin par le conseil municipal, dénonçant les «pratiques illégales» du groupe sur ses employés.

Un texte jugé «très diffamatoire» aux yeux de l'UDC, mais aussi du MCG, qui s'associe à la démarche. «Ce n'est pas au parlement d'être plus royaliste que le roi en s'immisçant dans une affaire privée», s'insurge le conseiller municipal Thierry Cerutti.

En minorité

Malgré leurs aspirations communes, l'UDC et le MCG restent minoritaires à Vernier (15 élus sur 37). Le vote aura lieu le 4 septembre prochain.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!