Actualisé 23.04.2008 à 19:25

L'UDC grisonne discute de l'exclusion Eveline Widmer-Schlumpf

Quelque 350 membres de l'UDC grisonne, dont 186 délégués, sont apparus à l'assemblée du parti mercredi soir à Coire.

L'exclusion d'Eveline Widmer-Schlumpf est le dernier point à l'ordre du jour. L'assemblée ne devrait toutefois prendre aucune décision à ce propos.

L'assemblée a d'abord décidé à une grande majorité de soutenir l'initiative de l'UDC suisse sur les naturalisations soumise au peuple le 1er juin. Contrairement à l'UDC nationale, elle a par contre décidé de rejeter l'initiative dite «muselière», qui veut interdire au Conseil fédéral d'informer avant les votations. Les participants ont voté contre ce texte, par 142 voix contre 18.

Le discours d'ouverture du président ad intérim du parti a été généreusement applaudi. Ulrich Bleiker a une nouvelle fois critiqué la campagne de dénigrement lancée par l'UDC suisse contre Mme Widmer-Schlumpf. Selon lui, le film sur lequel se base le parti ne donne pas une image objective de ce qui s'est passé le 12 décembre.

Les jeunes UDC ne participent pas à l'assemblée car ils jugent qu'il n'est pas possible de mener «un débat objectif» au sein de l'UDC grisonne. M. Bleiker a rejeté cette critique avec véhémence et appelé les participants à exprimer toutes les opinions.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!