Actualisé 07.12.2010 à 16:29

Etude PISAL'UDC maintient son avis sur l'école primaire

Les principaux partis saluent les résultats des élèves suisses dans l'étude PISA 2009 mais tirent des conclusions distinctes. L'UDC maintient ses positions sur l'école primaire.

Yvan Perrin préconise un système basé sur la performance, dans lequel l'élève est noté.

Yvan Perrin préconise un système basé sur la performance, dans lequel l'élève est noté.

Les bons résultats de la Suisse dans l'étude PISA ne vont pas modifier les revendications de l'UDC en matière scolaire ou de formation. «Cela ne va rien changer aux positions de l'UDC», a souligné Yvan Perrin, vice-président de l'UDC.

«En se comparant à l'étude Pisa on se rassure; le problème c'est de savoir où on se situe par rapport aux autres». Contacté par l'ATS, il a souligné que la formation ne répond que de manière lacunaire aux besoins des universités et du monde du travail. Il préconise donc un système basé sur la performance, un système dans lequel l'élève est noté.

«Il ne faut pas traumatiser les enfants en les notant trop tôt. Il faut cependant leur apprendre à fournir des performances car ils devront faire face à la concurrence.»

Au sujet de l'étude PISA, il relève un facteur «dont on ne parle pas: c'est le coût. Un pays comme le Pérou n'investit sans doute pas autant que la Suisse pour les élèves. On peut espérer que les moyens alloués à l'éducation auront une influence sur le résultat final».

«Sur la bonne voie»

L'étude PISA montre que la Suisse est dans l'ensemble sur la bonne voie en matière de formation, estime le PDC. Pour le parti, il convient de prendre encore des mesures pour que la Suisse reste en tête du classement face à la concurrence internationale.

Les écoles suisses ne doivent pas seulement rester bonnes mais doivent faire partie des meilleures, souligne le PDC. Dans sa prise de position, il souhaite que les écoles se concentrent davantage sur l'acquisition et la maîtrise de la langue maternelle.

Le PS considère également que les résultats de l'étude confirme que la formation va dans la bonne direction. Selon le parti socialiste la hausse des exigences linguistiques a porté ses fruits.

Cerner les points faibles

Conseiller national PLR zurichois, Ruedi Noser tire trois conclusions de l'étude PISA 2009. Pour lui, il convient de participer à de telles enquêtes pour cerner les points faibles du système éducatif.

Il constate ensuite que les enseignants ont réagi après les résultats de la première enquête de 2000 qui jugeait les élèves suisses très moyens en lecture. Enfin, il relève que l'étude de 2009 constate clairement que les enfants issus de l'immigration ont obtenu de bonnes performances. (ats)

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Les élèves de 15 ans de Shanghaï, de Corée et de Finlande sont les plus performants au sein de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), selon la dernière enquête PISA de l'institution publiée mardi. La France se situe dans la moyenne, tout comme l'Irlande, le Danemark ou encore le Portugal. L'enquête consiste à soumettre à des tests de deux heures un demi-million d'élèves dans plus de 70 pays. Elle évalue ainsi leurs acquis en compréhension de l'écrit, en mathématiques et en sciences. La ville chinoise de Shanghaï est la plus performante en compréhension de l'écrit, avec 556 points en moyenne, devançant la Corée et la Finlande, avec respectivement 539 et 536 points. Parmi les autres pays ou partenaires de l'OCDE figurent Hong Kong (533 points), Singapour (526), le Canada (524), la Nouvelle-Zélande (521), le Japon (520), et l'Australie (515). Les Pays-Bas (508 points), la Belgique (506), la Norvège (503), l'Estonie (501), la Suisse (501), la Pologne (500), l'Islande (500) et le Liechtenstein (499) affichent également des scores supérieurs à la moyenne de l'OCDE (493 points). En revanche, les Etats-Unis, la Suède, l'Allemagne, l'Irlande, la France, le Danemark, le Royaume-Uni, la Hongrie, le Portugal et Taïwan ont des scores proches de la moyenne de l'organisation. Le pays le moins performant, le Mexique, affiche un score moyen de 425 points.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!