Actualisé

Vernier (GE)L'UDC ne veut pas d'élues voilées

Les agrariens genevois n'admettent pas la présence de signes ostentatoires religieux dans les parlements.

par
dti

«Les membres du Conseil municipal sont tenus de respecter la laïcité de l'Etat, tonne Mikaël Meyer. Les signes religieux, quels qu'ils soient, n'ont pas leur place dans un parlement».

Mardi soir, après un débat sérieux et tendu, le texte déposé par le jeune conseiller municipal UDC de Vernier a été balayé par la majorité rose-rouge-verte de la commune. Au grand dam de l'Entente et du MCG qui souhaitaient en discuter en commission.

Si Mikaël Meyer ne l'avoue pas, son projet de délibération visait clairement la candidate écologiste et voilée Lucia Dahlab. Cette dernière était présente dans le public lors des débats. «L'UDC s'enferme dans un discours qui nous emmène nulle part et c'est inquiétant, réagit l'institutrice de profession. De plus, ce parti qui se veut patriotique discrimine une partie de sa population». Lucia Dahlab ajoute «ne pas comprendre que l'on refuse une présence musulmane visible qui souhaite s'engager dans la vie politique de son pays».

Malgré son échec à Vernier, l'UDC a décidé de poursuivre son combat et de soumettre ce texte dans tous les parlements communaux du Canton. Ce que confirme Pascal Rubeli, chef du groupe agrarien au parlement de la Ville de Genève. «Le sujet mérite un débat, estime l'élu. Nous avons une séance sur le nouveau règlement du conseil municipal le 28 mars, il est possible que nous en parlions à ce moment-là».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!