L'UDC vaudoise veut exclure Eveline Widmer-Schlumpf

Actualisé

L'UDC vaudoise veut exclure Eveline Widmer-Schlumpf

L'UDC vaudoise est favorable à une double exclusion de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf et de la section grisonne de l'UDC suisse.

Réunis en congrès extraordinaire, les délégués ont pris cette décision mardi soir dans le Gros-de-Vaud.

Les quelque 150 délégués ont ainsi suivi le comité directeur de l'UDC vaudoise, qui avait décidé de soutenir la direction de l'UDC suisse dans la procédure de bannissement d'Eveline Widmer-Schlumpf. L'exclusion de la grisonne a a été acceptée par 114 oui contre 28 non et trois abstentions. L'éviction de la section grisonne a été adoptée par 78 oui, contre 70 non.

Afin de favoriser une «libre discussion», le congrès s'est déroulé à huis-clos à Poliez-le-Grand, en présence notamment du vice-président de l'UDC suisse Yvan Perrin, de tous les parlementaires fédéraux de la section vaudoise et du conseiller d'Etat Jean-Claude Mermoud.

Le vote de la section vaudoise de l'UDC a uniquement une valeur consultative. La section fribourgeoise doit se prononcer mercredi (demain). Le comité central de l'UDC se penchera le 17 mai prochain à Zurich sur l'ouverture d'une procédure d'exclusion de la section grisonne.

Le 2 avril dernier, la direction de l'UDC avait fixé un ultimatum à Eveline Widmer-Schlumpf pour qu'elle quitte le parti ainsi que ses fonctions au Conseil fédéral. La section grisonne de l'UDC devait l'exclure avant la fin du mois si elle ne voulait pas être elle-même éjectée du parti suisse. Mais Eveline Widmer-Schlumpf aussi bien que son parti cantonal ont refusé de se plier à cet ultimatum. Fin avril, l'UDC bernoise leur a apporté son soutien. La ministre est accusée d'avoir participé au «complot» qu'auraient fomenté en décembre dernier la gauche, les Verts et le PDC pour évincer Christoph Blocher du Conseil fédéral. (ap)

Ton opinion