Affaire Kadhafi: L'UDC veut abolir l'unité d'élite pour l'étranger
Actualisé

Affaire KadhafiL'UDC veut abolir l'unité d'élite pour l'étranger

L'UDC tire une première conclusion du rapport de la commission de gestion sur l'affaire libyenne: elle renouvelle son exigence de supprimer le Détachement de reconnaissance A-10 de l'Armée pour l'étranger (DRA-10).

Selon l'UDC, le DRA-10 présente un risque pour la sécurité de la Suisse et devrait être aboli.

«Le rapport montre à quel point il est dangereux pour la Suisse d'entretenir un détachement spécial pour l'étranger. Car cela donne ensuite l'idée aux politiciens d'y faire appel, ce qui met une nouvelle fois en péril la sécurité du pays», a déclaré vendredi à l'ATS le président du parti, Toni Brunner.

Selon le rapport de la commission de gestion publié vendredi, l'armée avait mis des membres du DRA-10 à disposition pour un éventuel soutien au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Ils seraient intervenus lors d'une libération de Libye des deux hommes d'affaires suisses Max Göldi et Rachid Hamdani.

Selon les constatations de la commission de gestion, tout cela s'est passé dans le plus grand secret. Le DFAE et le Département de la défense n'avaient ni informé l'ensemble du Conseil fédéral de ces plans, ni reçu un mandat à cet effet de la part du Conseil fédéral, ce que le rapport critique fermement.

(ats)

Ton opinion