Grand Conseil vaudois: L'UDC veut des règles pour les congrès à l'UNIL
Actualisé

Grand Conseil vaudoisL'UDC veut des règles pour les congrès à l'UNIL

Le groupe UDC au Grand Conseil vaudois développera la semaine prochaine une résolution qui demande au Conseil d'Etat de définir des règles équitables pour les réunions de partis à l'Université de Lausanne.

La majorité du plénum a refusé mardi de bousculer son ordre du jour pour en discuter le jour même.

Plusieurs députés ont estimé que la question était légitime mais qu'il n'y avait pas urgence à en débattre. Par 52 voix contre 47 et 3 abstentions, le Parlement a refusé de modifier son ordre du jour.

Le chef du groupe Pierre-Yves Rapaz a lu en plénum une déclaration dans laquelle il se demande pourquoi les rencontre internes de son parti déclenchent de telles hostilités dans le canton de Vaud. «Elle est en priorité le fruit des propos d'élus de gauche qui ne supportent pas l'UDC», a-t-il déclaré rappelant les circonstances de la venue de Christoph Blocher au Comptoir suisse en 2007.

L'UDC devrait annoncer mercredi où se tiendra son congrès suisse du 4 décembre. Le nom d'Yvonand, dans le Nord vaudois, a été évoqué mais pas confirmé. La réunion était initialement prévue au Palais de Beaulieu à Lausanne, en même temps qu'une assemblée d'UNIA qui avait jugé cette proximité potentiellement explosive.

Le congrès avait ensuite été agendé à l'Université de Lausanne. Mais la semaine dernière, à la surprise générale, le rectorat a retiré son autorisation par crainte de troubles.

(ats)

Ton opinion