Actualisé 14.12.2009 à 17:33

Minarets

L'UDC veut la tête du président de la Commission contre le racisme

L'UDC exige la destitution du président de la Commission fédérale contre le racisme.

Dans une lettre ouverte adressée au ministre de l'intérieur Didier Burkhalter, le parti de droite estime que Georg Kreis a «grossièrement dénigré» la Suisse dans le cadre d'une émission télévisée.

Selon la lettre rendue publique lundi par l'UDC, M. Kreis a fait le 8 décembre, lors d'un débat à la TV alémanique, la déclaration suivante: «Si l'UDC avait lancé dans les années trente une initiative contre la 'juivisation' de la Suisse - car il s'agit bien là d'un processus parallèle à l'islamisation de la Suisse, bien que cela ne pose pas de problème - l'UDC de l'époque aurait éventuellement obtenu un résultat semblable en raison des craintes, des fameuses craintes et de la crise économique et nous aurions un problème aujourd'hui.»

Le président de la commission suggère ainsi que l'UDC, ses électeurs et les partisans de l'initiative anti-minarets constituent «une masse de citoyens potentiellement xénophobes, voire racistes», selon la lettre ouverte. Et de dénoncer «l'arrogance monstrueuse» de M. Kreis face aux Helvètes.

Nombreuses attaques

Le principal intéressé a précisé à l'ATS qu'il prenait ces attaques au sérieux. Ses propos ont été «volontairement compris de travers» et utilisés pour se débarrasser de la Commission contre le racisme et de son président. «Je regrette presque d'avoir dit ça à la télévision», a poursuivi M. Kreis sur les ondes de la RSR. Cette déclaration, «trop compliquée», nuit «à l'image de la commission».

Quant au Département fédéral de l'intérieur, il n'a pas souhaité se prononcer sur les critiques de l'UDC. Les lettres ouvertes ne font pas l'objet de commentaires, a indiqué le porte-parole Jean- Marc Crevoisier.

La Commission contre le racisme est présidée depuis sa création en 1995 par Georg Kreis. Elle a fait à plusieurs reprise l'objet d'attaques. La dernière en date: une motion exigeant sa réorganisation, qui vient d'être déposée au Conseil national par le libéral-radical bernois Christian Wasserfallen. Les co-signataires sont issus du PLR, du PDC et de l'UDC.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!