Actualisé 24.07.2009 à 04:25

Produits laitiers

L'UE prend des mesures pour soutenir la filière laitière

Après avoir refusé de toucher aux quotas, l'Union européenne (UE) a levé les conditions d'aide à l'exportation de fromages.

Elle a également prolongé sa période d'intervention sur les marchés du lait et du beurre afin de favoriser la stabilisation des prix des produits laitiers.

L'UE accordait une subvention à l'exportation pour les fromages vendus en gros au prix minimum de 230 euros (350 francs) les 100 kilos. La suppression de ce prix plancher devrait favoriser les exportations et réduire les excédents sur le marché européen, a expliqué un porte-parole de l'UE.

La période pendant laquelle la Commission peut acheter les excédents de beurre et de lait en poudre, qui s'étend cette année du 1er mars au 31 août, a quant à elle été prolongée jusqu'à fin novembre, a-t-il ajouté.

Ce délai doit permettre aux Etats membres et au parlement européen d'examiner la proposition de la Commission en vue d'une prolongation de cette période jusqu'à fin août 2010.

Effondrement des prix

Plusieurs membres de l'UE, dont la France et l'Allemagne, les deux premiers producteurs européens, sont confrontés depuis plusieurs mois à la grogne de la filière laitière. Celle-ci réclame une aide pour faire face à l'effondrement des prix.

Les tarifs sont en baisse depuis un an. Ils ont chuté de 30% en France au cours des 12 derniers mois.

Malgré les protestations des producteurs de lait, l'UE avait refusé mercredi de toucher aux quotas. Paris et Berlin avaient demandé des mesures d'aide supplémentaires.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!