Polémique autour de Chelsea - Barça: L'UEFA avait prédit le 1-1 sur son site internet
Actualisé

Polémique autour de Chelsea - BarçaL'UEFA avait prédit le 1-1 sur son site internet

Les supporters de Chelsea critiquent l'UEFA après avoir vu, sur son site internet, le score exact de la demi-finale explosive entre Chelsea – Barça, bien avant le coup d'envoi de ce match.

par
Didier Bender

C'est le site internet du quotidien britannique The Sun qui révèle la boulette commise par l'UEFA.

Un faux test publié sur le site uefa.com mercredi après-midi prédisait en effet une égalisation tardive de Barcelone, selon le quotidien anglais. Ce rapport a aussi prédit avec justesse le nom de trois des quatre joueurs du club londonien - Drogba, Michael Ballack et Alex – qui ont reçu un carton jaune. «Ce test est incroyablement similaire au résultat», s'est plaint un supporter des Blues de Chelsea auprès du quotidien britannique The Sun.

Du côté de l'UEFA, on calme le jeu. «L'UEFA met à disposition de ses internautes des informations en direct pour toutes ses compétitions», a précisé le service de presse de l'UEFA au 20 minutes online. «La procédure standard veut que des tests soient effectués avant chaque match dans le but d'assurer un fonctionnement parfait de tous les services dans un environnement d'informations en direct. La page de test a été publiée sur le site internet par inadvertance pendant un très court laps de temps l'après-midi du match en question.»

Pour Chelsea, qui s'estime lésé par l'arbitre norvégien Tom Henning Övrebö, coupable de ne pas avoir sifflé «au moins quatre penalties», selon certains joueurs des Blues, la pilule est dure à avaler. «Cet arbitre a sifflé selon des ordres. Je ne sais pas si c'était un arbitre ou un voleur», s'est plaint le défenseur portugais Jose Bosingwa (26 ans), dans les colonnes du Sun.

«C'est une pure coïncidence»

«Ces tests n'ont aucun lien avec les véritables événements du match et le fait que le résultat apparaissant sur la page de test et celui du match réel soient identiques n'est évidemment qu'une pure coïncidence», tient à préciser l'UEFA.

Ton opinion