L'UEFA dit ne pas jouer à la censure
Actualisé

L'UEFA dit ne pas jouer à la censure

«Ce sont des balivernes»: c'est par ces mots que l'UEFA a rejeté lundi les critiques du directeur de la SSR, Armin Walpen, à propos de la «censure» de certaines images mettant en scène des supporters lors de l'Euro 2008.

«Ces images étaient disponibles», a expliqué le porte-parole de l'UEFA, William Gaillard. Qui affirme que «c'était un choix éditorial de la SSR de ne pas montrer des feux de Bengale et des supporters croates qui faisaient de la pub pour une bière et qui tentaient d'entrer sur le terrain». La semaine dernière, l'UEFA avait aussi justifié sa sélection d'images en refusant d'offrir une plate-forme à la violence.

(ats)

Ton opinion