Affaire Timochenko : L'Ukraine lorgne des millions cachés en Suisse
Actualisé

Affaire Timochenko L'Ukraine lorgne des millions cachés en Suisse

Les autorités ukrainiennes ont entamé une action judiciaire en Suisse et aux Etats-Unis pour récupérer des fonds qu'auraient déposés les ex-Premiers ministres Ioulia Timochenko et Pavlo Lazarenko.

Ces fonds s'élèvent selon Kiev à plus de 200 millions de dollars (182 millions de francs). L'information a été démentie par l'Office fédéral de la justice. Ce dernier «n'a pas reçu de demande d'entraide judiciaire des autorités ukrainiennes visant la restitution de fonds d'origine criminelle», selon Folco Galli, responsable de l'information interrogé par l'ats.

M. Galli précise qu'en 2000 la Suisse a effectivement restitué environ 10 millions de francs, ajoutant «qu'avec cette restitution l'affaire a été close, il n'y a plus de fonds bloqués en Suisse».

D'après l'étude d'avocats Lawrence Graham qui représente les autorités de Kiev, «les actions illégales des individus impliqués ont déjà fait l'objet par le passé d'enquêtes ou de décisions de justice aux Etats-Unis, en Suisse et en Ukraine».

L'opposition accuse

L'opposition ukrainienne accuse le gouvernement de chercher à empêcher la libération de l'égérie de la Révolution orange. Ioulia Timochenko avait été condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir en 2011.

Son ancien mentor Pavlo Lazarenko, Premier ministre dans les années 90, a été condamné en 2006 à neuf ans de prison aux Etats-Unis pour extorsion de fonds et blanchiment d'argent. Quatre ans plus tôt, il avait été condamné à 18 mois d'emprisonnement avec sursis pour blanchiment par le Tribunal de police de Genève.

Les deux anciens chefs du gouvernement sont également accusés d'avoir commandité le meurtre du député ukrainien Evguen Chtcherban en 1996. (ats)

Ton opinion