Actualisé

Heurts en LibyeL'Unesco romp tous ses partenariats

L'Unesco, l'agence de l'ONU pour la science, la culture et l'éducation, a annoncé mercredi qu'elle rompait toute coopération avec la Libye.

Une décision qui intervient à la suite de la condamnation des autorités libyennes par le Conseil de sécurité de l'ONU et de la suspension de la Libye du Conseil des droits de l'homme.

«L'Unesco s'est impliquée dans une série de programmes en Libye (...) Beaucoup de ces activités ont été financées en vertu d'un accord de partenariat avec la Fondation internationale Kadhafi pour les associations caritatives, signé en 2001. Ce partenariat est désormais résilié», a déclaré dans un communiqué Irina Bokova, la directrice générale de l'institution basée à Paris.

«Compte tenu de l'évolution tragique des événements dans la Jamahiriya arabe libyenne - les graves violations des droits de l'homme, de même que l'incitation à l'hostilité et à la violence émanant du plus haut niveau du gouvernement libyen et dirigée contre la population civile -, j'ai décidé d'interrompre toute activité et toute coopération avec les autorités libyennes», a-t-elle précisé.

La Libye possède plusieurs sites archéologiques d'une très grande valeur, dont certains sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!