Fribourg: L'uni développe ses partenariats avec la Chine
Actualisé

FribourgL'uni développe ses partenariats avec la Chine

Trois nouveaux accords viennent s'ajouter à ceux déjà conclus les années précédentes. De quoi ouvrir des perspectives intéressantes pour les étudiants et les chercheurs du campus fribourgeois.

A l'occasion de la rentrée, l'Université de Fribourg a annoncé des effectifs en hausse d'environ 2% par rapport à l'année dernière. Ils devraient être 10'300 cette année à fréquenter les cours dans la cité des bords de la Sarine.

Cette nouvelle année universitaire permettra aussi d'inaugurer de nouvelles collaborations avec la Chine. Trois accords viennent ainsi s'ajouter à ceux déjà conclus ces dernières années, a indiqué mercredi l'Université de Fribourg.

Ils permettent des échanges au niveau de l'enseignement et de la recherche, avec un partenaire fort. De quoi ouvrir, pour les étudiants et chercheurs, de nouvelles possibilités en matière de mobilité, domaine qui a été sévèrement touché par l'initiative sur l'immigration de masse, commente l'Université de Fribourg.

Ces partenariats concernent l'Université de Fudan (Shanghai), souvent décrite comme le Harvard chinois, la Beijing Foreign Studies University (Pékin) et l'University of Electronic Science and Technology de Chengdu .

L'Université comptait déjà trois autres accords: ceux noués avec la Chinese University of Hongkong (2005) ainsi qu'avec la East China University of Political Science and Law (Shanghai) et la East China Normal University of Shanghai (2011). (ats)

Ton opinion