Actualisé 04.07.2013 à 09:19

Zurich

L'Uni porte plainte contre Christoph Mörgeli

L'Université de Zurich dépose plainte contre Christoph Mörgeli pour violation du secret de fonction.

L'université reproche au conseiller national UDC d'avoir révélé en avril dernier aux médias le nom des auteurs du rapport confidentiel sur la collection du Musée d'histoire de la médecine dont il était le conservateur jusqu'à l'automne dernier.

Le Ministère public du canton de Zurich a reçu la plainte de la haute école mardi, indique à l'ats une porte-parole de l'autorité d'enquête. Elle confirme une information révélée par la «NZZ».

Les accusations formulées par l'Université de Zurich concernent la conférence de presse que Christoph Mörgeli avait donnée le 11 avril dernier sur les dessous de son licenciement en tant que conservateur du Musée d'histoire de la médecine. Le conseiller national UDC avait mentionné le nom des membres d'une commission d'experts internationaux qui avaient évalué la collection du musée.

«Ces noms sont confidentiels», souligne Beat Müller, porte-parole de l'Université de Zurich.

Une enquête pénale est par ailleurs en cours contre deux collaborateurs de l'Institut d'histoire de la médecine. Ils sont soupçonnés d'avoir transmis au «Tages-Anzeiger» une copie de ce rapport d'experts ainsi que du rapport académique 2011, lui aussi confidentiel.

Tous deux donnaient de mauvaises notes au travail de Christoph Mörgeli. Les deux suspects sont suspendus de leurs fonctions. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!