Libre circulation: L'Union démocratique fédérale recommande le non
Actualisé

Libre circulationL'Union démocratique fédérale recommande le non

Sans surprise, les délégués de l'Union démocratique fédérale (UDF) se sont exprimés contre la prolongation de l'accord sur la libre circulation des personnes et son extension à la Roumanie et la Bulgarie.

Ils ont recommandé samedi le non par 62 voix contre 9.

Dans une forme inchangée, la prolongation de la libre circulation des personnes contrevient clairement aux intérêts à moyen et à long terme de la Suisse, écrit l'UDF samedi après son assemblée des délégués à Wettingen (AG). Le parti s'oppose à l'abandon total d'une politique d'immigration autonome de la Suisse.

L'UDF évoque huit bonnes raisons justifiant à son avis de déposer un non dans l'urne le 8 février. Ses délégués se sont exprimés après avoir entendu un débat contradictoire. Un député socialiste argovien avait la tâche ingrate de défendre le projet des autorités face à l'ex-conseiller national UDF Markus Wäfler.

(ats)

Ton opinion