Scandale en Afghanistan: L'unité de Marines a été identifiée
Actualisé

Scandale en AfghanistanL'unité de Marines a été identifiée

Les Marines ont identifié l'unité concernée par la vidéo montrant des soldats en train d'uriner sur des cadavres d'Afghans.

ATTENTION, CES IMAGES SONT CHOQUANTES ET PEUVENT HEURTER CERTAINES SENSIBILITÉS.

Une vidéo de militaires américains urinant sur des cadavres de talibans présumés a provoqué une vague d'indignation aux Etats-Unis et en Afghanistan. Les auteurs ont été identifiés par l'armée américaine.

Cette vidéo amateur, vraisemblablement filmée lors d'une opération conduite par des Marines en Afghanistan, montre quatre jeunes hommes vêtus d'un uniforme américain qui, hilares, se soulageant sur trois corps ensanglantés, conscients qu'une autre personne est en train de les filmer.

Dès sa mise en ligne sur internet mercredi sur plusieurs sites, les images ont fait le tour du monde et provoqué l'ire du président afghan Hamid Karzaï qui s'est dit «profondément perturbé» par cette «profanation des corps de trois Afghans par des soldats américains». Il a demandé au gouvernement américain «la punition la plus sévère» pour les coupables.

Unité identifiée

«Nous pensons avoir identifié l'unité, a déclaré le porte-parole de ce corps d'élite de l'armée américaine. Nous ne pouvons pas dévoiler son nom pour le moment car l'incident fait toujours l'objet d'une enquête», a déclaré dans un courriel le colonel Joseph Plenzler.

Un haut responsable militaire a par ailleurs indiqué à l'AFP que le Pentagone pensait avoir identifié les quatre soldats de la vidéo.

La vidéo n'a pas encore été authentifiée, avait indiqué auparavant le capitaine de vaisseau John Kirby, porte-parole du Pentagone, mais selon lui «il n'y aucune indication laissant penser qu'elle n'est pas authentique».

Des commentaires l'accompagnant indiquent qu'il s'agit de Marines de la base de Camp Lejeune (Caroline du Nord, est des Etats-Unis) et, selon un responsable militaire américain à l'AFP, il pourrait s'agir d'une équipe de tireurs d'élite.

Scandales à répétition

De fait, en une décennie de guerres en Afghanistan et en Irak, les scandales n'ont pas manqué d'éclabousser l'armée américaine.

En 2004, les clichés de prisonniers irakiens humiliés par des militaires américains à la prison d'Abou Ghraïb avaient fait le tour du monde et révulsé les musulmans.

Cet incident intervient alors que les Etats-Unis et les talibans semblent s'apprêter à se retrouver autour d'une table de négociations pour trouver une issue au conflit mais, selon le porte- parole des rebelles Zabiullah Mujahed, cela ne devrait pas affecter les négociations.

Ces derniers ont touefois poursuivi en ce début d'année leur campagne de terreur, multipliant les attentats. Jeudi, un kamikaze au volant d'une voiture piégée a tué cinq personnes, dont un gouverneur de district, près de Kandahar. (afp)

Karzaï condamne une «profanation inhumaine»

Le président Hamid Karzaï a fermement condamné jeudi les actes «inhumains» commis selon lui par quatre militaires américains vus dans une vidéo en train d'uriner sur trois cadavres présentés comme ceux d'insurgés talibans, en dénonçant une «profanation».

«La profanation du corps de trois Afghans» par des soldats américain est un acte «condamnable de la plus forte manière possible», a commenté M. Karzaï dans un communiqué demandant au gouvernement américain d'«appliquer la punition la plus sévère à quiconque est déclaré coupable de ce crime».

Le corps des Marines des Etats-Unis a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur cette vidéo amateur diffusée sur l'internet et vraisemblablement filmée lors d'une opération en Afghanistan.

Les quatre hommes vêtus d'un uniforme américain y urinent sur trois cadavres ensanglantés, conscients qu'une autre personne est en train de les filmer.

Environ 20'000 Marines, sur un contingent de 100.000 soldats américains, sont déployés en Afghanistan, principalement dans les régions de Kandahar et Helmand (sud), des bastions talibans.

Les images, qui doivent encore être authentifiées, rappellent le scandale d'Abou Ghraib en 2004: des images de prisonniers irakiens humiliées par des militaires américains avaient alors fait le tour du monde.

Ton opinion