Actualisé 16.01.2015 à 09:53

Genève

L'Université refuse les élèves au cursus combiné

Pour intégrer l'Unige, les candidats doivent avoir suivi un seul système éducatif durant les trois dernières années. Des parents se rebiffent.

de
mag

Être titulaire d'un Bac est insuffisant pour intégrer l'Université à Genève. Il faut avoir effectué ses trois dernières années d'études dans le même système éducatif. Une famille l'a appris à ses dépens. «C'est comme si notre fils avait étudié pour rien, c'est une arnaque!» déplorent des parents dans les colonnes de la «Tribune de Genève». Leur fils a été refusé à l'Université, car il a étudié deux ans au collège, puis ses deux dernières années dans une école privée. Un cursus combiné avec des systèmes d'études différents pose problème, car il ne permet pas d'évaluer le travail et le niveau d'un élève dans la continuité, estime la Conférence des recteurs des universités suisses (CRUS) .

Cette règle des trois ans n'est pas nouvelle, mais a rarement été appliquée: «Nous n'en avions pas besoin avant car le programme du Bac était similaire à celui de la maturité, explique Margareta Baddeley, vice-rectrice de l'Unige, au quotidien genevois. Or, en 2012, la France a modifié son programme et la continuité est devenue nécessaire pour reconnaître la valeur du titre». Pour Me Guillaume Francioli, qui défend plusieurs parents, l'Unige ne peut décider de la validité du Bac en se basant sur la manière dont il a été obtenu: «Cette exigence de la continuité bafoue l'égalité de traitement. Un élève qui termine avec 15/20 est refusé à l'Uni parce qu'il n'a suivi que deux ans de Bac, alors qu'un autre qui a suivi trois ans mais a obtenu un 12/20 est accepté?» L'Unige a indiqué qu'elle allait revoir ses positions ces prochaines semaines.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!