Actualisé

CitroënLa 2CV fête ses soixante ans

La populaire 2CV, l'un des symboles de la voiture pratique et économique, fête aujourd'hui ses soixante ans en continuant de passionner des amateurs mais aussi en inspirant, chez Citroën, un concept car électrique.

La 2CV a été présentée au grand public le 7 octobre 1948 lors du Salon de l'automobile de Paris. L'un des quelque cinq millions d'exemplaires produits en 42 ans fait son retour cette année dans ce même salon, sous un habillage signé Hermès.

Sur le même stand, Citroën présente une nouvelle version de son concept car C-Cactus, doté d'un moteur électrique, après une première version hybride diesel l'an dernier, dont l'inspiration est à chercher en partie dans la 2CV.

Proposée pendant dix ans en une seule couleur, le gris, la 2CV remporte rapidement un succès tel que les délais de livraison s'allongent considérablement dans les années 1950. Tout en gardant la même silhouette, la 2CV gagne en puissance et en couleur dans les années 1970 et 1980, avec des séries limitées comme les Charleston ou Dolly, sans oublier la 007, tirée d'une apparition dans un film de James Bond en 1981.

La fabrication prend fin le 27 juillet 1990, date à laquelle le dernier exemplaire sort de l'usine de Mangualde, au Portugal.

Ses passionnés, comme Philippe Hayat, coauteur d'un livre sur "les plus belles 2CV du monde" (Ed. Romance Fleuve), mettent volontiers l'accent sur le côté "anticonformiste" de la "Deuche".

"La façon de conduire est différente, il n'y a pas de notion de vitesse, mais il reste la notion de plaisir", et puis "elle n'a pas la forme des autres voitures", souligne-t-il, en parlant d'un "art de vivre".

Fabien Sabates, fondateur et animateur depuis dix ans de la revue bimestrielle "Planète 2CV", note de son côté que "dans la 2CV, tout a été pensé pour durer et ne pas coûter", et souligne "le côté rustique, +couteau suisse+ de la 2CV". "Au niveau mécanique, on se sort de toutes les situations", ajoute-t-il.

Témoignant de l'engouement qui se perpétue pour la 2CV, des catalogues proposent aujourd'hui des milliers de références de pièces qui sont régulièrement fabriquées.

Quelque 250 clubs d'amateurs existent en France, et chaque année, un grand rassemblement national réunit de 2.000 à 2.500 participants, mais des animations sont aussi organisées chaque week-end ou presque.

La 2CV a proposé "un concept en rupture avec l'époque, de voiture à tout faire, économique avec une philosophie d'essentialité et de simplicité" et "cela n'a jamais été autant d'actualité qu'aujourd'hui", relève Gilles Vidal, responsable du design avancé chez Citroën.

Ces valeurs ont présidé au concept car C-Cactus: "Le retour à l'essentiel, au juste nécessaire, mais dans un contexte actuel", avec "des standards de sécurité et de confort, et sans renoncer à l'esthétique", explique-t-il.

L'objectif est de simplifier la voiture en réduisant le nombre de pièces de l'habitacle et d'anticiper le recyclage futur par un choix approprié de matériaux.

Le directeur général de Citroën, Gilles Michel, a annoncé jeudi au Mondial de l'automobile qu'il "lançait le projet directement inspiré du concept C-Cactus, notre réinterprétation de la voiture essentielle, soixante ans après la 2CV".

La 2CV est une "voiture basiquement très simple, mais la simplicité est quelque chose d'extrêmement difficile à obtenir", rappelle Fabien Sabates.

Une exposition célébrant les 60 ans de la 2CV, qui présente notamment l'un des prototypes de la 2CV A de 1939, se poursuit à la Cité des sciences et de l'industrie de La Villette à Paris jusqu'à la fin novembre. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!