Tarifs des laboratoires: La baisse des tarifs ne convainc pas santésuisse
Actualisé

Tarifs des laboratoiresLa baisse des tarifs ne convainc pas santésuisse

La baisse des tarifs des laboratoires ne suscite guère l'enthousiasme du président de santésuisse Claude Ruey.

Le conseiller national vaudois n'est pas convaincu des effets de la mesure sur les coûts de la santé.

«C'est une décision de M. Couchepin. santésuisse n'a joué aucun rôle dans cette mesure», a indiqué Claude Ruey dans une interview parue dans plusieurs quotidiens romands lundi. «J'attends d'ailleurs des explications sur son impact réel».

Pour le conseiller national libéral-radical, il faut distinguer les analyses onéreuses qui sont faites dans les laboratoires indépendants des analyses effectuées par les médecins de famille dans leur cabinet. «Celles-ci assurent une rapidité de diagnostic qui correspond aux intérêts des patients», a-t-il précisé.

Quant à l'origine de la hausse des coûts, «il faut arrêter de chercher des boucs émissaires», a insisté M.Ruey. Alors que les médecins ont annoncé une grève pour le 24 mars, il a une nouvelle fois appelé toutes les parties à sortir de «querelles stupides» et à se mettre autour d'une table.

Claude Ruey a par ailleurs nuancé la baisse des réserves des caisses maladie en raison de la crise. Selon lui, le montant de 600 millions perdu en bourse en 2008 évoqué par certains est «largement exagéré et doit être divisé par deux.»

(ats)

Ton opinion