Tourisme: La baisse du franc profite aux auberges de jeunesse
Actualisé

TourismeLa baisse du franc profite aux auberges de jeunesse

Avec l'affaiblissement du franc face à l'euro, les Européens réservent à nouveau leurs vacances en Suisse.

(Image prétexte) Davantage d'Européens ont réservé des vacances lors des deux-trois derniers mois. (Dimanche 12 novembre 2017)

(Image prétexte) Davantage d'Européens ont réservé des vacances lors des deux-trois derniers mois. (Dimanche 12 novembre 2017)

Keystone

Les auberges de jeunesse suisses verront leur chiffre d'affaires augmenter cette année. Les Européens reviennent suite à l'affaiblissement du franc. En revanche, la concurrence des hôtels reste une source de soucis.

Davantage de nuitées

Ce qui se passe depuis que l'euro vaut entre 1,15 et 1,16 franc est incroyable, constate dimanche Fredi Gmür dans l'Ostschweiz am Sonntag et la Zentralschweiz am Sonntag.

Davantage d'Européens ont réservé des vacances lors des deux-trois derniers mois. Le retour des Allemands est particulièrement réjouissant, selon le directeur des Auberges de jeunesse suisses (AJS).

Les auberges de jeunesse comptabiliseront davantage de nuitées lors de l'année en cours, après un recul de 3,1% en 2016. Les réservations pour la saison hivernale se développent de manière réjouissante.

Concurrence des hôtels

par ailleurs, la sous-enchère des prix de l'hôtellerie dans les villes constitue un problème, pour Fredi Gmür. Selon lui, «les chambres dans un hôtel quatre-étoiles ne sont soudainement plus beaucoup plus chères que dans une auberge de jeunesse» Pour contrer ce phénomène, ces dernières introduisent un modèle de prix dynamique ajusté quotidiennement. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion