Actualisé 31.03.2017 à 16:53

Suisse/Turquie

La banderole anti-Erdogan reprise sur un t-shirt

Le centre alternatif de la Reitschule propose désormais la phrase controversée imprimée sur un t-shirt.

Twitter

La banderole controversée anti-Erdogan brandie samedi dernier lors d'une manifestation à Berne est maintenant aussi disponible sous forme de t-shirt auprès du centre alternatif de la Reitschule. Le Ministère public garde l'oeil ouvert.

Selon son porte-parole Christof Scheurer en effet, il n'y a pour l'heure par d'indice suffisant d'appel public au crime ou à la violence, contrairement à la banderole. Mais le Ministère public n'exclut pas d'intervenir au cas où le t-shirt serait porté publiquement, par exemple, a précisé M. Scheurer à l'ats, revenant sur des informations de la NZZ.

La banderole montrait le président turc Recep Tayyip Erdogan visé par un pistolet, avec le slogan «Kill Erdogan with his own weapons» (Tuez Erdogan avec ses propres armes). Elle avait été introduite dans la manifestation par un groupe d'autonomistes de gauche. Cette affiche fait l'objet d'une procédure pénale du Ministère public régional Berne-Mitteland. Le ministère public d'Istanbul a également annoncé avoir ouvert une procédure judiciaire sur les délits d'«appartenance à une organisation terroriste», «offense au président» et «propagande pour une organisation terroriste».

Ankara avait convoqué dimanche l'ambassadeur suisse Walter Haffner dans le cadre de cette affaire, exigeant que les responsables rendent des comptes.

Des associations kurdes, le PS et les Verts, notamment, avaient appelé à la manifestation, qui s'est déroulée dans le calme. Les organisateurs de ce rassemblement ont pris leurs distances par rapport à la banderole. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!