Actualisé 09.10.2017 à 08:27

GenèveLa Banque cantonale dans le collimateur de la bourse

L'établissement bancaire pourrait écoper d'une amende salée pour ne pas avoir effectué des annonces dans les règles.

de
mpo
La Banque Cantonale de Genève (BCGE) est sous enquête pour ne pas avoir transmis correctement un certain nombre d'informations.

La Banque Cantonale de Genève (BCGE) est sous enquête pour ne pas avoir transmis correctement un certain nombre d'informations.

Keystone/Martial Trezzini

Le SIX exchange regulation, l'organe de surveillance et de mise en application des obligations des émetteurs d'actions, a ouvert une enquête visant la Banque cantonale de Genève (BCGE). Cette dernière est soupçonnée d'avoir manqué à ses devoirs d'annonce. Selon la Tribune de Genève, le cas porte sur des «déclarations incorrectes de dividendes», mais également sur la «notification tardive concernant la prise de fonctions du nouveau président du conseil d'administration par la BCGE en avril 2017».

Amende salée

En cas de faute, l'établissement pourrait écoper d'un blâme, voire d'un amende entre un et dix millions de francs. Cette dernière somme paraît peu probable, car elle sanctionnerait une faute intentionnelle. «Nous coopérons pleinement à l'enquête menée par SIX», indique le directeur financier (CFO) de la BCGE, Eric Bourgeaux au quotidien.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!