La banque va devoir passer à la caisse

Actualisé

La banque va devoir passer à la caisse

Une banque genevoise devra dédommager un couple d'épargnants lésés par une gestionnaire indélicate.

Le Tribunal fédéral l'oblige à répondre des malversations malgré la clause de transfert de risque signée en sa faveur par ses clients. En l'espace de quelques jours, cette gestionnaire indélicate, qui avait jadis travaillé au service de la banque, s'était approprié la presque totalité des fonds confiés par ses clients, qui étaient aussi ceux de la banque, soit 250 000 dollars.

Ton opinion