Actualisé 02.10.2008 à 15:27

Crise financière

La BCE laisse son principal taux d'intérêt inchangé à 4,25%

Le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé jeudi de maintenir son principal taux d'intérêt à 4,25%, après avoir envisagé une éventuelle baisse en pleines inquiétudes sur l'impact de la crise financière américaine en Europe.

«Nous avons examiné deux options. La première, laisser les taux d'intérêt inchangés. Une autre, baisser les taux d'intérêt», a déclaré le président de la BCE Jean-Claude Trichet devant la presse après l'annonce de la décision. «Notre conclusion unanime est que nous avions raison de maintenir les taux d'intérêt comme ils sont. Mais nous avons examiné les deux options», a-t-il ajouté.

«Nous avons discuté longuement de la récente intensification de la tourmente sur les marchés financiers et son possible impact sur l'activité économique et l'inflation, reconnaissant le niveau d'incertitude extraordinairement élevé découlant des derniers développements», a-t-il rapporté, expliquant que les gouverneurs avaient souligné la nécessité crucial de combattre l'inflation.

Jean-Claude Trichet a dénoncé régulièrement les effets de l'inflation dans les 15 pays de la zone euro et la BCE n'a pas voulu baisser ses taux dans un effort pour lutter contre la hausse des prix.

Des taux d'intérêt plus élevés peuvent permettre de limiter l'inflation mais aussi ralentir la croissance en rendant plus difficile pour les entreprises l'emprunt et l'investissement.

Jusqu'à présent, la BCE a réagi à la crise financière en augmentant ses prêts à court terme aux banques devenues réticentes à se prêter entre elles des fonds. La banque centrale a injecté ainsi régulièrement des liquidités sur les marchés.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!