Banque: La BCJ a amélioré ses résultats

Actualisé

BanqueLa BCJ a amélioré ses résultats

Le résultat opérationnel a progressé de 3% pour s'établir à 16,5 millions de francs.

La somme du bilan de l'établissement bancaire a augmenté de 53 millions à 2,9 milliards.

La somme du bilan de l'établissement bancaire a augmenté de 53 millions à 2,9 milliards.

Keystone

La Banque cantonale du Jura (BCJ) a réussi à surmonter l'année dernière les difficultés d'un marché marqué notamment par les taux d'intérêts négatifs. Tant sa rentabilité que ses revenus ont progressé sur un an.

Le bénéfice net s'est accru de 2,3% par rapport à 2015, à 8,8 millions de francs, a indiqué mardi la BCJ. Le résultat opérationnel a lui progressé de 3% pour s'établir à 16,5 millions.

Le total du bilan à fin 2016 se montait à 2,9 milliards de francs, en hausse de 1,9% ou 53 millions de francs. Les avances à la clientèle se sont améliorées de 2%, à 2,4 milliards. La progression «réjouissante» des créances hypothécaires, de 62 millions de francs (3,1%) à 2,1 milliards, a contribué à cette amélioration, a relevé Bertrand Valley, directeur général, devant la presse à Delémont.

Les créances sur la clientèle sont en revanche en baisse, de 4,4%. Cette évolution reflète la morosité économique dans la région. Les entreprises, principalement actives dans l'horlogerie et la machine-outils, sont inquiètes et investissent beaucoup moins, a expliqué M. Valley. Cette retenue devrait se poursuivre en 2017, avant une amélioration dès 2018, a-t-il ajouté.

Epargne record

Le total des dépôts de la clientèle a diminué de 28 millions de francs (-1,6%) à 1,8 milliard. Mais les engagements sous forme d'épargne ont progressé de 59 millions, franchissant pour la première fois le cap du milliard de francs.

Malgré le contexte des taux négatifs, le résultat net des opérations d'intérêts a augmenté de 3,1%, à 30,1 millions de francs, dopé par la hausse des hypothèques, a noté M. Valley. Le résultat des opérations de commissions est resté plutôt stable ( 0,2%), à 8,9 millions de francs. Les opérations de négoce sont en revanche en baisse, de 0,6%, à 4,2 millions. Les résultats incluent un produit extraordinaire de 0,7 million de francs, provenant de la vente en 2015 de la participation dans Swisscanto. Cet apport financier se répétera cette année et la prochaine.

Prévisions positives

La politique des taux d'intérêts négatifs de la Banque nationale suisse (BNS) et la conjoncture actuelle n'altèrent pas l'optimisme des dirigeants de la BCJ. «Nous nous attendons à une amélioration de nos résultats pour l'exercice en cours», a indiqué Christina Pamberg, la présidente du conseil d'administration.

Il est néanmoins difficile de formuler des pronostics précis, a-t-elle dit. Les incertitudes politiques risquent encore de peser sur l'économie mondiale cette année, en particulier celles faisant suite à l'accession de Donal Trump à la présidence des Etats-Unis.

Le conseil d'administration de la BCJ proposera le versement d'un dividende inchangé de 1,80 franc par action correspondant à un montant de 5,4 millions, identique à celui des trois dernières années. Lors de leur assemblée générale le 27 avril, les actionnaires se prononceront encore sur l'introduction d'une action nominative en remplacement de l'action au porteur actuelle. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion