mode: La beauté se construit avec des lunettes
Actualisé

modeLa beauté se construit avec des lunettes

L'accessoire est la vedette de la garde-robe, cette saison. L'aspect médical passe à la trappe.

par
Emmanuel Coissy et Marine Guillain

«Quand on demande une ordonnance de l'ophtalmologue à certains de nos jeunes clients, ils nous répondent qu'ils n'ont pas de problèmes oculaires et qu'ils veulent porter des lunettes juste parce qu'ils aiment ce look.» C'est une vendeuse d'un grand magasin spécialisé genevois qui s'exprime de la sorte.

Dans le milieu, on se frotte les mains. La passion des montures affecte autant les filles que les garçons. Le cliché du binoclard a laissé place à celui de l'icône de mode. Les collections de cet hiver (Jean Paul Gaultier, Givenchy, Moschino, Paul Smith, Ralph Lauren) célèbrent ce qui jadis n'était qu'un accessoire n'ayant jamais droit à une telle visibilité sur un podium.

Pourquoi cet engouement? Regardez du côté des people. Justin Bieber, Jennifer Aniston ou encore Anne Hathaway sont récemment apparus sur un tapis rouge affublés d'une vitrine pour leur joli regard. Dans la construction de l'image d'une célébrité, c'est un moyen de briller par son originalité.

Mais attention, on ne porte pas n'importe quel type de bésicles! La tendance est aux modèles fleurant bon les années 1950 et 1960. A croire que le comble du chic en 2011, c'est d'avoir moins de 25 ans et d'arborer les culs de bouteille de Jean-Paul Sartre ou Marguerite Duras.

Les binocles ont droit à leurs bibles

Cinq cents ans de création rien que pour vos yeux. Moss Lipow, auteur de «Lunettes, une histoire visuelle», a fouillé les greniers de l'histoire ophtalmique pour accoucher, ce mois, de ce pavé de 360 pages. Les planches richement illustrées présentent des modèles fous et des pubs rétro (ci-dessus et ci-contre). Paru en janvier, «Lunettes cultes» avait tenté la même aventure, mais avec davantage de textes truffés d'anecdotes.

«Lunettes, une histoire visuelle», de Moss Lipow. Ed. Taschen. 49 fr. 90

«Lunettes cultes», de Neil Handley. Ed. La Bibliothèque des Arts. 49 fr.

Ton opinion