Fiscalité: La Belgique taxera-t-elle aussi les plus riches?
Actualisé

FiscalitéLa Belgique taxera-t-elle aussi les plus riches?

Le parti socialiste belge compte profiter des débats d'orientation sur le budget 2013 pour mettre sur la table des propositions de taxation des plus hauts revenus, relate mercredi «La Libre Belgique».

par
avec L'Essentiel
Face à la nécessité de trouver de nouveaux revenus et à «l'affaire Bernard Arnault», le PS belge d'Elio Di Rupo pourrait proposer des taxations sur les grands patrimoines.

Face à la nécessité de trouver de nouveaux revenus et à «l'affaire Bernard Arnault», le PS belge d'Elio Di Rupo pourrait proposer des taxations sur les grands patrimoines.

La taxe à 75% sur les plus hauts revenus proposée par François Hollande fera-t-elle des émules en Belgique? À en croire La Libre Belgique de ce mercredi, le contexte de crise et «l'affaire Bernard Arnault» pourraient pousser le Parti socialiste d'Elio Di Rupo à présenter différentes propositions visant à taxer plus les détenteurs d'un patrimoine supérieur à 1,25 million d'euros, hors maison d'habitation et patrimoine affecté à l'activité professionnelle.

Selon le quotidien belge, le PS envisagerait ainsi de taxer le stock options comme des revenus professionnels et d'abolir l'exonération totale des plus-values sur les actions placées dans un portefeuille supérieur à 100 000 euros. Dernière idée avancée, la mise en place d'une cotisation de solidarité pour les grosses entreprises, cotisation qui porterait sur les dividendes qui ont été distribuées sans payer l'impôt au travers de l'ingénierie fiscale, cet ensemble de techniques financières destiné à optimiser les investissements ou le financement des entreprises.

Des pistes de réflexion que le PS belge tient toutefois à présenter comme des propositions. «Le budget n'est que dans deux mois, il est trop tôt pour affirmer que ce sont ces propositions que nous mettrons sur la table», affirme le parti d'Elio Di Rupo auprès de l'agence Belga.

Ton opinion