Actualisé 16.05.2008 à 13:56

«La bible est puérile», selon Einstein

Une lettre d'Albert Einstein dans laquelle le scientifique jugeait la bible «très puérile» et considérait Dieu comme le produit de la faiblesse humaine a été vendue 261.000 euros aux enchères.

Bloomsbury Auctions qui organisait la vente a déclaré vendredi que l'acheteur était un collectionneur étranger nourrissant «une passion pour la physique théorique», qui a déboursé plus de 25 fois le montant de l'estimation.

Albert Einstein avait adressé cette missive en allemand en janvier 1945, un an avant sa mort, au philosophe Eric Gutkind. Il y écrivait notamment: «Le mot de Dieu n'est pour moi rien de plus que l'expression et le produit des faiblesses humaines, et la bible un recueil de légendes, certes honorables mais primitives et qui sont néanmoins très puériles». Il y qualifie aussi la religion d'«incarnation des superstitions les plus puériles». (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!