Actualisé 14.01.2008 à 21:06

La biocheminée glamour

Le bioéthanol révolutionne le feu de cheminée. Ce combustible ne dégage qu'un minimum de fumée, ne requiert pas de conduit d'évacuation et ne produit pas de cendres.

Tiré de céréales ou de betteraves, il est mélangé à des additifs afin d'obtenir la couleur jaune des flammes, selon Le Journal du Dimanche. Enfermé dans un support mural, le foyer de l'éthanol ressemble à un écran plasma. Il pèse 30 kilos. On peut l'accrocher au mur comme un tableau, le changer de pièce, le poser dans le jardin.

En France, ce brûleur Climart séduit 10 000 acheteurs par an. Un foyer à l'éthanol revient à 2000 euros (3250 fr.) par an, contre 6000 euros (9750 fr.) pour une cheminée au bois. Outre Climart, l'allemand Alfra et le français Edenco sont rattrapés par les fabricants traditionnels tel Brissach, qui lance un âtre incrusté de cristaux Swarovski.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!