Actualisé 15.07.2015 à 16:11

Franc fort

La BNS toujours sous pression

Selon une étude d'UBS, l'institut d'émission pourrait inscrire une perte de 20 milliards de francs durant le 2e trimestre, après avoir subi -30 milliards au cours des trois premiers mois de l'année.

La confirmation d'une situation défavorable sur le marché des changes ne fait évidemment pas les affaires des collectivités publiques, Confédération et cantons. A ce stade de l'exercice 2015, ils pourraient bien ne rien recevoir au titre de cette année, estime la grande banque dans une étude publiée mercredi.

Outre la force du franc, l'évolution n'est pour l'heure pas favorable en ce qui concerne le prix de l'or ainsi que le cours des actions, relève encore UBS. Selon l'étude, elle ferait reculer la part des fonds propres à 7% du bilan de la banque centrale, une situation nécessairement périlleuse, estiment des observateurs.

La BNS doit publier son rapport intermédiaire au 30 juin le 31 juillet prochain. UBS rappelle que de nombreux facteurs sont à même de changer la donne durant le deuxième semestre, comme un relâchement de la pression sur le franc suisse dans le contexte d'une éventuelle détente dans la crise grecque. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!