Publié

VaudLa «bodycam» fait la joie des policiers: extension en vue

Le projet-pilote initié dans le canton porte ses fruits. Un rapport recommande de généraliser le port de caméras sur les uniformes. Pour y arriver, la loi devra changer.

par
Francesco Brienza
Ailleurs en Europe, comme ici à Rome, les caméras sur l’uniforme des policiers sont déjà répandues.

Ailleurs en Europe, comme ici à Rome, les caméras sur l’uniforme des policiers sont déjà répandues.

AFP

Les policiers devraient-ils pouvoir filmer leur travail en tout temps? Le Grand conseil vaudois se penchera sur la question prochainement. Les conclusions d’un projet-pilote mené par la Police cantonale et la police municipale de Lausanne sont en tous cas formelles: cette technologie offrirait une plus-value et permettrait une «désescalade» dans les situations les plus chaudes.

50 agressions en moins par an

Lancée en juillet 2019, l’étude visait à mieux évaluer l’impact potentiel de tels équipements sur l’activité policière, et notamment sur les rapports entre les forces de l’ordre et les citoyens. Côté policier, l’idée séduit immanquablement. Côté population, elle ne semble pas constituer un frein au contact. Mieux: dans les deux camps, on considère la présence de caméras comme étant une source de protection supplémentaire.

En ville de Zurich, une étude similaire lancée en 2017 avait conclu que les «bodycams» permettent d’éviter environ 50 agressions de policiers par année. Les autorités veulent pérenniser la pratique. Son coût estimé: 200’000 francs par année.

Dans le canton de Vaud, le déploiement souhaité par le Conseil cantonal de sécurité devrait prendre plusieurs années. Il serait échelonné: il s’agirait d’équiper en premier les unités de police-secours, puis d’utiliser la technologie à des fins de formation. Avant cela, les bases légales devront être modifiées, raison pour laquelle le Grand conseil sera saisi prochainement du dossier.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
146 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

bougez vous Genève

13.01.2021 à 01:41

Espérons que ces caméras entreront en vigueur vite à Genève. Car du coup ce sera fini d'accuser à tort nos gendarmes et déposer des plaintes fictives contre les forces de l'ordre. Genève attend quoi pour équiper les troupes ?

Fatal_Error

12.01.2021 à 15:28

"" fait la joie des policiers "" : Est-ce qu'un policier joyeux est aussi efficace qu'un policier triste ?

Fatal_Error

12.01.2021 à 15:20

Les opposants des bodycams des policiers sont les mêmes qui les accusent à tort de racisme à tout bout de champ.