Suisse: La bonne santé financière des caisses de pension
Actualisé

SuisseLa bonne santé financière des caisses de pension

En 2014, leur situation financière s'est améliorée. Les caisses ont géré une fortune totale de près de 779,8 milliards, selon l'OFS.

En 2014, les assurés actifs des institutions soumises à la LPP ont augmenté.

En 2014, les assurés actifs des institutions soumises à la LPP ont augmenté.

La situation financière des caisses de pension suisses s'est nettement améliorée l'an passé. Leur défaut de couverture a reculé de plus de 14% à 28,6 milliards de francs. A fin décembre 2014, elles géraient une fortune totale de près de 779,8 milliards, 6,7% de plus qu'un an auparavant.

Sur l'année sous revue, les institutions soumises à la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) comptaient quelque 4 millions d'assurés actifs, un nombre en progression de 2,1% au regard de 2013, ressort-il de chiffres provisoires publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Elles ont versé 21,1 milliards de francs au titre de rentes vieillesse, un montant en hausse de 4,8%.

Contracture du défaut de couverture

Les prestations en capital se sont quant à elles chiffrées à près de 6 milliards de francs, 3,1% de plus qu'en 2013. Le total des versements aux bénéficiaires, y compris les rentes de survivants et celles d'invalidité, s'est hissé à 33,82 milliards, montant supérieur de 4,2% à celui atteint une année auparavant.

Au total, pas moins de 1,12 million de personnes ont perçu des prestations au titre de la LPP, dont 1,08 million de retraités, soit 2,6% de plus qu'en 2013. Du côté des caisses de pension de droit privé, le défaut de couverture s'est contracté de 43,3% à 920 millions de francs, alors que celui des institutions de prévoyance de droit public s'est réduit de 12,9% à 27,64 milliards.

En l'espace d'un an, le nombre d'institutions de prévoyance professionnelle a poursuivi son recul, celui-ci passant de 1957 à 1860. En 2004, l'OFS en recensait encore 2935. Le résultat net des placements s'est inscrit à 52,13 milliards de francs, soit un bond de plus d'un quart ( 25,2%) au regard de 2013. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion