Football: La boulette de Courtois ne pénalise pas les Belges
Actualisé

FootballLa boulette de Courtois ne pénalise pas les Belges

Le gardien du Real Madrid a permis à la Russie d'égaliser lors du début des qualifications pour l'Euro 2020.

par
Afp/Sport-Center

L'énorme bévue du gardien belge.

Une équipe de Belgique inédite, car décimée par de nombreuses blessures, a fait le boulot en dominant la Russie 3 à 1, avec deux buts d'Eden Hazard, en match de qualification pour l'Euro 2020, jeudi à Bruxelles.

Il en manquait du monde chez les récents demi-finalistes du Mondial 2018 (battus par la France). Et pas n'importe qui. Le meneur de jeu Kevin De Bruyne, le régulateur Axel Witsel, le buteur Romelu Lukaku ainsi que les défenseurs Thomas Meunier et Vincent Kompany, tous blessés, manquaient à l'appel. Sans compter le charismatique Marouane Fellaini (84 sélections) parti terminer sa carrière en Chine.

Boulette de Courtois

Plus d'un entraîneur s'en serait plaint mais le sélectionneur Roberto Martinez a estimé le défi «excitant» en alignant donc une équipe inédite. Pour remplacer ses cadres, il avait donc opté pour la jeunesse. Et cette jeunesse n'a dans un premier temps pas déçu, avec un but d'école dès le premier quart d'heure signé par l'ex-Monégasque Youri Tielemans (3e buts en 16 sélections).

Mais les Belges avaient eu à peine le temps de se réjouir que le gardien Thibaut Courtois a commis une énorme bévue (un contrôle manqué) pour offrir le 1-1 à Denis Cheryshev (15e). De quoi couper les ailes à tous ses équipiers jusqu'à un penalty obtenu et converti par Eden Hazard quelques secondes avant la pause. Le deuxième période a été moins emballante sauf lorsque Eden Hazard a réveillé le stade en clôturant le score à 3-1 (88e). Son 29e but en sélection.

Dans le même groupe, l'Écosse a débuté sa campagne par une humiliante défaite 3-0 au Kazakhstan, modeste 117e nation mondiale, et a déjà compromis ses chances de qualification. Chypre, de son côté, s'est imposé sans difficulté face à San Marin (5-0).

La Croatie a tremblé

Les vice-champions du monde croates, eux, ont joué avec le feu contre l'Azerbaïdjan (2-1). Ils ont dû batailler pour dominer, à domicile, les Azéris (2-1). Les vice-champions du monde, menés après un but de Ramil Sheydaev (19e), ont renversé la vapeur par Borna Barisic (44e) puis Andrej Kramaric (79e), mais n'ont pas rassuré leurs supporters. Ils iront dimanche en Hongrie pour leur deuxième match. La Hongrie qui s'est inclinée 2-0, jeudi en Slovaquie.

Les Pays-Bas et un grand Depay

Dans le groupe C, le Lyonnais Memphis Depay a mené le train pour les Pays-Bas face au Belarus (4-0). Deux buts, deux passes décisives: Depay a battu à lui tout seul les Bélarusses (4-0) pour permettre aux Oranje d'entamer leur campagne par un succès précieux avant de recevoir l'Allemagne dimanche. Dans ce groupe, L'Irlande du Nord est venue à bout de l'Estonie 2-0.

L'Autriche battue

Enfin, dans le groupe G, l'Autriche a très mal débuté sa campagne en s'inclinant à domicile contre la Pologne (0-1). La Macédoine a battu la Lettonie 3-1 et Israël et la Slovénie se sont séparés sur un nul (1-1).

Ton opinion