Crise en egypte: La Bourse du Caire fermée indéfiniment
Actualisé

Crise en egypteLa Bourse du Caire fermée indéfiniment

La Bourse du Caire, fermée depuis le 27 janvier, le restera jusqu'à nouvel ordre, a annoncé jeudi l'agence officielle égyptienne Mena.

La Bourse du Caire, fermée depuis le 27 janvier à la suite du mouvement de révolte populaire qui a renversé le régime de Hosni Moubarak, a annoncé jeudi qu'elle le resterait jusqu'à nouvel ordre.

«Compte tenu des derniers développements en Egypte, la Bourse du Caire a décidé de suspendre les transactions (qui devaient reprendre) le dimanche 6 mars. La reprise des transactions sera décidée en concertation avec le nouveau Premier ministre égyptien», a annoncé la bourse dans un communiqué.

La Bourse avait clôturé le 27 janvier, sur fond d'incertitudes et d'insécurité durant les premiers jours de la révolte contre M. Moubarak, sur une baisse de plus de 10% et des pertes de 70 milliards de livres (environ 12 milliards de dollars) en deux jours. Elle n'a pas rouvert depuis.

Le Premier ministre égyptien Ahmad Chafic a démissionné jeudi, une décision saluée par les mouvements d'opposition qui ont fait tomber le président Hosni Moubarak, alors que le pays est engagé dans une difficile transition politique sous la direction de l'armée.

Le conseil suprême des forces armées a annoncé son remplacement par Essam Charaf, une personnalité populaire parmi les jeunes militants pro-démocratie qui avaient déclenché la révolte anti-régime fin janvier.

(afp)

Ton opinion