Marchés: La Bourse suisse a terminé dans le rouge

Actualisé

MarchésLa Bourse suisse a terminé dans le rouge

Le SMI a fini sa course en baisse mardi.

La Bourse suisse a terminé en baisse mardi. A la clôture, l'indice principal Swiss Market Index (SMI) reculait de 0,30% à 6618,99 points, le Swiss Leaders Index (SLI) de 0,14% à 1005,70 points, et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,26% à 6095,80 points.

Au lendemain de la hausse de 2% du SMI, quelques investisseurs ont décidé de prendre leurs bénéfices, ont expliqué des courtiers. En fin d'après-midi, le marché s'est toutefois quelque peu repris.

Le SMI a souffert de la baisse sensible des actions des deux grandes banques et de la faiblesse de ses trois poids lourds défensifs. Cela explique une performance plus mauvaise que celle des autres places européennes.

Lanterne rouge à Credit Suisse

Credit Suisse (-1,7%) a nettement reculé. Avant l'ouverture, la grande banque a annoncé une réorganisation qui a déçu les analystes. Comparé aux mesures drastiques prises récemment par UBS dans la banque d'affaires, Credit Suisse n'a fait qu'un petit pas, ont déploré des commentateurs. «Ce n'est vraiment pas ce que nous attendions», a par exemple commenté Sarasin.

UBS (-0,8%) a aussi cédé du terrain, abandonnant une partie des gains de la veille. A Londres, l'ex-trader d'UBS a été condamné à 7 ans de prison pour la fraude qui a coûté quelque 2 milliards de dollars à son ancien employeur. Julius Baer a perdu 0,6%.

Du côté des assurances, Swiss Life a reculé de 0,3%, Swiss Re de 0,2%. Bâloise a en revanche gagné 0,2%. Les poids lourds pharma Roche et Novartis ont reculé chacun de 0,7%. Actelion a en revanche gagné 1,0%. Nestlé (-0,3%) a reperdu une partie de ses gains de la veille. Autre défensive, Swisscom a cédé 0,3%.

Horlogères en verve

Poursuivant sur la lancée de la veille, les valeurs du luxe Richemont et Swatch ont encore gagné respectivement 1,9% et 1,5%. Elles ont profité des exportations horlogères en octobre, à nouveau en hausse avec un taux à deux chiffre en pourcent en valeur nominale après le recul de septembre.

Les autres valeurs dans le vert sont Adecco ( 0,3%), Holcim ( 0,4%), SGS ( 0,6%) et Schindler (0,9%).

A l'inverse, après une interruption de sa baisse lundi, Lonza a encore perdu 0,9%, poursuivant sur une lancée négative de près de deux semaines. Syngenta a cédé 0,1%. Le groupe bâlois a annoncé l'acquisition de l'américain Sunfield Seeds, une opération bien accueillie sur le marché, mais sans grands effets pour le groupe. (ats)

Ton opinion