Marchés: La Bourse suisse a terminé en forte hausse
Actualisé

MarchésLa Bourse suisse a terminé en forte hausse

L'indice Swiss Market Index (SMI) a grimpé de 2,19% à 5652,31 points, le SLI (Swiss Leaders Index) de 2,76% à 853,30, et le SPI (Swiss Performance Index) de 2,29% à 5131,31.

La Bourse suisse a clôturé la séance en nette hausse alors qu'elle était enfoncée dans le rouge à l'ouverture. Le marché s'est ressaisi en séance, particulièrement en début d'après-midi après l'annonce de l'action concertée de six banques centrales pour soulager le système financier face à la crise.

De plus, plusieurs indices économiques publiés aux Etats-Unis ont surpris en bien. Les promesses de vente de logements ont rebondi en octobre après trois mois de baisse et les créations d'emploi dans le secteur privé en novembre ont été plus importantes que prévu. Wall Street a aussi très bien réagi.

Financières et cycliques

Les financières et les cycliques ont beaucoup profité de ce flot de bonnes nouvelles. UBS ( 4,7%) a été pourtant rétrogradée ce matin par Standard & Poor's, à «A» contre «A » précédemment. Credit Suisse s'est étoffé de 4,7%. L'agence de notation a également abaissé la perspective de ce dernier à «négative» contre «stable» précédemment.

Les valeurs de Nobel Biocare ( 8,3%), Richemont ( 5,3%), Swatch Group ( 3,9%), Adecco ( 5,0%) se sont distinguées, de même qu'Actelion ( 5,5%) et ABB ( 5,1%). Actelion va proposer Peter Gruss (Max Planck) comme administrateur.

Julius Baer a gagné 3,6%. La banque zurichoise a renforcé sa présence en Chine, avec l'ouverture d'une succursale à Shanghai, et a annoncé mardi soir l'émission d'un emprunt de 175 millions de francs, sous forme de capital Tier 2, placé auprès d'investisseurs institutionnels et privés.

Roche ( 2,4%) clôture également la séance en hausse. Le géant pharmaceutique bâlois va présenter les résultats d'études sur le pertuzumab à un symposium sur le cancer du sein aux Etats-Unis. Nestlé ( 0,9%) et Novartis ( 0,8%) ont suivi, un peu en retrait.

Transocean ( 0,7% à 39,47 francs) est revenu dans le vert après avoir été le seul perdant du SMI en cours de séance. Mardi, le titre avait perdu près de 9% après une augmentation de capital-actions.

(ats)

Les Bourses européennes saluent la décision des banques centrales

Les Bourses européennes ont terminé largement dans le vert mercredi, propulsées par la décision concertée des grandes banques centrales de soulager le système financier et par des indicateurs bien meilleurs que prévu aux Etats-Unis.

A la clôture, Paris s'envolait de 4,22%, Francfort de 4,98%, Londres de 3,16%, Madrid de 3,96% et Milan de 4,38%.

Le Dow Jones, également porté par de bonnes nouvelles venues des Etats-Unis, suivait lui aussi une courbe ascendante et prenait 3,65%. Il saluait une hausse des créations d'emplois à 206'000 dans le privé en novembre, une augmentation de l'activité dans la région de Chicago en novembre (ISM: 62,6) et une nette progression des promesses de vente de logements (octobre: 10,4%).

Affectées en début de matinée par la dégradation de la note des grandes banques américaines par Standard & Poor's, les valeurs bancaires flambaient.

A Milan, Banca Popolare d'Emilia Romagna bondissait de 12,53% à 5,55 euros, Mediobanca de 7,69% à 4,792 euros et Banco Popolare de 7,56% à 0,8895 euro. A Paris, Crédit Agricole s'est adjugé 8,37% à 4,75 euros, Société Générale 4,63% à 18,08 euros et BNP Paribas également 4,63% à 29,47 euros.

L'euro participait à l'euphorie, passant au-dessus de 1,35 dollar, au plus haut depuis une semaine, après l'annonce des banques centrales, avant de retomber à 1,3463 peu avant 17H00 GMT.

Après une ouverture en léger repli, la remontée s'était amorcée à la mi-journée après l'annonce par la banque centrale chinoise d'une baisse de 0,5 point de pourcentage des réserves obligatoires des banques et de rumeurs autour de la BCE.

Dans la matinée, le marché avait un peu accusé le coup après l'annonce de Standard & Poor's et la décision prise par les ministres des Finances de la zone euro, réunis mardi soir à Bruxelles, de se tourner davantage vers le Fonds monétaire international (FMI) pour aider à enrayer la crise de la dette.

Wall Street finit euphorique

La Bourse de New York a fini en forte hausse mercredi dans le sillage des marchés européens, portée par l'initiative des grandes banques centrales et des statistiques américaines repoussant encore le spectre de la récession: le Dow Jones a gagné 4,18% et le Nasdaq 4,17%.

Selon les chiffres provisoires de la clôture, le Dow Jones Industrial Average a avancé de 482,86 points à 12.038,49 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 104,83 points à 2.620,34 points.

Ton opinion