Actualisé 10.03.2006 à 18:48

La bourse suisse a terminé en forte hausse vendredi

La Bourse suisse s'est envolée vendredi. L'indice Swiss Market Index (SMI) de ses 27 valeurs vedettes a pris 1,40 % ou 109,96 points à 7970,64 points.

L'indice élargi SPI a lui gagné 1,30 % ou 77,97 points à 6095,15 points. Longtemps, le marché a manqué de direction, avant que l'ouverture positive de Wall Street ne fournisse un élan. Les données américaines du jour se sont révélées plus ou moins neutres pour les taux d'intérêt. Cela devrait contribuer à réduire les craintes de hausses des taux qui s'étaient récemment ranimées.

Ce sont les financières surtout qui en ont profité. Bâloise a ainsi réalisé le plus gros gain du jour avec une hausse de 2,5 % à 81,00 francs, en reprise technique. Le titre avait fortement souffert ces derniers jours des craintes sur les taux.

Puis on trouve UBS (&2,3 % à 139,80 francs). L'action a profité d'un commentaire positif de Morgan Stanley qui a augmenté son objectif de cours à 164 de 152 francs. Dans le sillage d'UBS, CSG (&1,6 % à 71,80 francs) a aussi nettement progressé, bien que Morgan Stanley ait réduit l'objectif de cours à 81 (83) francs.

Richemond à la fête

Parmi les autres gros gagnants figure Richemont (&2,3 % à 59,00 francs) et le poids lourd Nestlé (&1,9 % à 390,75 francs). L'action Nestlé a été un peu négligée ces derniers temps et elle affiche donc un potentiel de rattrapage. Le titre profite aussi du goût des investisseurs pour les valeurs défensives.

Novartis a ainsi gagné 1,4 % à 72,50 francs. Roche a fait un peu moins bien avec un gain de 0,8 % à 200,50 francs.

Swisscom a bénéficié d'achats de suite et a encore progressé de 1,3% à 418,25 francs. Le titre retrouve bientôt le niveau qui était le sien en novembre dernier, avant le début de la discussion autour de la privatisation.

Adecco à la traîne

Dans le camp des perdants, la lanterne rouge Adecco a perdu 0,8 % à 73,50 francs. Serono (-0,7 % à 919,50 francs) a également perdu du terrain, sans le sillage de la probable prochaine réhomologation de Tysabri aux USA.

Sur le marché élargi, Implenia, la société née de la fusion de Zschokke et Batigroup a fini en hausse de 6,1 %. COS a gagné 4,3 %, EG Laufenburg 3,3 %. Les gros perdants sont Accu (-8,1 %) et Nextrom (-4,7 %).

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!