Actualisé 15.03.2011 à 11:55

Après le séisme au JaponLa Bourse suisse accélère ses pertes

Alors que la crise nucléaire prend de l'ampleur, la Bourse suisse réagit mardi par une nouvelle baisse, comme les marchés européens.

La Bourse suisse, à l'instar des autres places européennes, accélérait ses pertes mardi matin, alors que la crise nucléaire s'est aggravée au Japon déjà touché vendredi par le plus fort séisme de son histoire et un tsunami dévastateur.

Vers 10h30, l'indice réunissant les 20 valeurs vedettes de la Bourse suisse, le Swiss Market Index (SMI), dévissait de près de 4%, soit de plus de 250 points à 6022,99 points. Il s'agit là de son plus bas niveau depuis le mois de juillet de l'an dernier.

La Bourse de Tokyo a également connu une baisse à l'ouverture.

(ats)

Franc suisse: une valeur refuge

Le franc jouait à nouveau mardi son rôle de valeur refuge en lien avec les craintes causées par le risque nucléaire au Japon, après le tremblement de terre et le tsunami de vendredi. Il s'appréciait tant par rapport à l'euro qu'au dollar, au moment où les Bourses dévissaient.

Le relatif calme constaté lundi sur les marchés ne semble plus pour l'heure de mise, ont constaté des observateurs. L'euro s'échangeait ainsi contre 1,28 franc mardi vers 11h30, avec un plus bas du jour à 1,2776 franc, contre plus de 1,29 franc la veille, mais bien loin de son record (1,2396 franc) atteint fin décembre 2010.

Le dollar valait pour sa part à peine plus de 92 centimes à la même heure, soit 92,25 centimes, égalant en gros son plus bas historique inscrit début mars (à 92,02 centimes). Un passage sous la marque de 92 centimes constituerait un nouveau record.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!