Marchés: La Bourse suisse en dents de scie
Actualisé

MarchésLa Bourse suisse en dents de scie

Zurich a évolué de manière contrastée lundi et a terminé finalement en baisse, tout comme Londres et Paris. De son côté, Francfort a fini en légère hausse.

L'indice des valeurs vedettes SMI a reculé de 0,12% à 8551,99 points, le SLI de 0,21% à 1299,33 points et le SPI de 0,11% à 8451,41 points.

La tentative de reprise a fait long feu, selon les courtiers. L'agenda est vide pour de nouvelles impulsions et la politique tient le haut du pavé. Actuellement, les intervenants ne voient pas de retournement de tendance. Nombreux sont ceux qui attendent de voir ce qui se passera en Ukraine, notent des observateurs.

La semaine sera placée sous le signe des données macro-économiques, jeudi surtout avec la réunion de la BCE et une batterie de données américaines, dont les chiffres de l'emploi en juin, publiés avec un jour d'avance, car vendredi sera férié aux Etats-Unis (fête nationale).

Sur les trente blue chips, 17 ont reculé, douze progressé et un est resté inchangé. Au 2e trimestre, qui s'est achevé ce lundi, le SMI a gagné un bon 1%, après environ 3% au premier.

Le bon de jouissance Roche a gagné 0,5% à 264,50 francs. Novartis a cédé 0,2% et Nestlé 0,1%, pesant un peu sur l'indice. Selon la presse économique, Nestlé a de bonnes chances d'être choisi pour racheter le fabricant allemand de produits surgelés de pâtisserie Coppenrath & Wiese.

Aux bancaires, CS (-0,3%) et UBS (-0,7%) ont encore retenu l'attention en raison de leurs activités «dark pools», qui pourraient bientôt être plus réglementées.

Syngenta en baisse

Syngenta a fini en baisse de 1,0% à 330,30 francs, souffrant des mauvaises conditions météo. A moyen terme, c'est un ralentissement du marché des semences, selon l'analyste de la banque US.

Aux assurances, Zurich a perdu 0,5% et Swiss Re 0,8%. Sans information spécifique, Swisscom (-1,0%) et SGS (0,9%) ont également perdu du terrain.

Givaudan ( 0,8%) a profité des rumeurs de rachats dans la branche.. Les autres gros gagnants sont Dufry ( 2,3%), Transocean (1,5%) et Lonza ( 1,0%). Sur le marché élargi, Meyer Burger a gagné 1,5% après l'annonce de trois nouvelles commandes pour un montant de 25 millions de francs.

Londres et Paris en baisse, Francfort en léger mieux

La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,20% lundi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant perdu 13,83 points par rapport à la clôture de vendredi, à 6743,94 points.

La Bourse de Francfort a terminé en légère hausse lundi, ralentie par l'inquiétude pesant sur le secteur bancaire alors que doit être révélé dans la soirée le montant de l'amende infligée par la justice américaine à BNP Paribas. L'indice des 30 valeurs vedette Dax, après un démarrage en nette hausse, a gagné 0,18% à 9833,07 points sur la séance. Le MDax des valeurs moyennes a fini quasi-stable avec 0,05% à 16'815,58 points.

La Bourse de Paris a affiché sa prudence (-0,32%) lundi pour débuter une semaine chargée en actualités économiques, terminant dans le rouge pour la quatrième séance d'affilée. L'indice CAC 40 a perdu 14,15 points à 4422,84 points, dans un volume d'échanges faible de 2,95 milliards d'euros. Vendredi, il avait terminé stable (-0,06%).

Wall Street hésite

Wall Street s'est montrée hésitante tout au long de la séance lundi, faisant preuve de retenue à l'orée d'une semaine écourtée par un jour férié mais chargée en indicateurs économiques: le Dow Jones a cédé 0,17% et le Nasdaq a progressé de 0,23%.

Selon des résultats provisoires à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a lâché 29,06 points, à 16'822,78 points, tandis que le Nasdaq, à dominante technologique, s'est adjugé 10,25 points, à 4408,18 points. (ats/afp)

Ton opinion